In Apprentissage d'une langue étrangère

Votre enfant peut-il facilement apprendre une langue étrangère ?


La réponse est OUI ! Quand les enfants sont petits, ils sont comme des éponges et apprendre une langue étrangère est plus facile pour eux que pour un adulte ou même un enfant scolarisé.
Cependant, il va falloir l’exposer très souvent à différents contextes et faire en sorte qu’il reste motivé.

Quelle est la période idéale pour commencer ?


L’apprentissage d’une langue étrangère peut commencer idéalement avant l’entrée à l’école maternelle. Il est intéressant également d’apprendre une nouvelle langue dès l’école maternelle ou encore à l’école primaire.

Lorsque j’étais assistante maternelle, je parlais souvent en anglais aux enfants. Au début, ils semblaient surpris car ils se rendaient compte que je ne parlais pas comme d'habitude. L’intonation de ma voix qui change pour marquer l'accent anglais leur plaisait beaucoup et les faisait rire aussi. Ils s'amusaient par la suite à répéter les mots qui leur plaisaient et naturellement, ils associaient les mots qu'ils entendaient au contexte.

Le cerveau du tout-petit a une capacité d’adaptation incroyable !

Ceci est dû à  la «  plasticité auditive « ! En effet, plus un enfant est jeune, et plus il est capable de percevoir et de restituer des sons différents de ceux sa langue maternelle. Quand on sait qu’à partir de 12 ans, cette capacité diminue, on se dit alors qu'il serait dommage de ne pas en profiter.




Comment s'y prendre ?


Afin que votre enfant puisse parler très tôt une langue étrangère, il est nécessaire qu'il entende souvent cette seconde langue et qu'il ait l'occasion de la parler.

L'idéal est que vous-même ou des membres de votre famille ou de votre entourage, communiquiez avec lui dans cette langue étrangère et cela le plus souvent possible.

Pourquoi faut-il parler souvent dans cette seconde langue ? 

Eh bien tout simplement parce que votre enfant va très vite se rendre compte que sa langue principale est le français si il n’entend qu’elle le plus clair de son temps.  Il faudra donc, que l’enfant soit exposé très souvent à la langue étrangère.

L’idéal est aussi de lui lire des livres dans la langue d’apprentissage. Ce sera un moyen amusant de stimuler son langage.

Même si votre enfant ne sait pas encore lire ou écrire, cela n’a aucune importance. Il va apprendre cette langue étrangère de la même façon qu’il apprend sa langue maternelle.

Cependant, ce sera différent si il apprend uniquement cette langue étrangère à l’école. La classe n’est pas son milieu naturel. Votre enfant doit éprouver du plaisir à apprendre une langue étrangère.

Il va falloir lui proposer par exemple des jeux tout en parlant en anglais. Lorsque l’on ressent du plaisir dans une activité, on retient mieux les mots. Il est donc essentiel de lui proposer un apprentissage ludique, avec des rituels, comme des lectures, en retenant que le but de toutes ces activités soit que votre enfant en éprouve du plaisir.

Lorsqu’il saura lire et écrire vous pourrez lui proposer d’autres activités. Par exemple, voici ce que je faisais avec mes enfants : une fois par mois, nous choisissions en famille une destination. Par exemple l'Italie ! Ce pourrait être l'Angleterre, ou le Portugal, choisissez un pays tous ensemble. 



Mes enfants avaient un mois pour réfléchir à ce qu'ils souhaitaient dire sur ce pays et préparer quelques phrases en anglais. 

Mon fils, qui est le plus jeune, choisissait souvent la carte géographique pour nous situer le pays par rapport à la France. Il nous disait si le pays faisait partie de l’Europe, où se trouvait la capitale, et tout ça en anglais bien sûr !

Mes filles, qui sont un peu plus grandes, nous parlaient du tourisme, de ce que l’on pouvait visiter, la cuisine, un peu d’économie. 

Ils choisissaient le sujet sur lequel ils voulaient parler, rien n’était imposé. Le but est qu’ils aient du plaisir. Ils n’étaient pas non plus obligés de parler très longtemps, une phrase ou deux pour commencer pouvait suffire.

Et le jour J, de mon côté, je préparais un menu typique du pays, c’était la surprise ! On mettait de la musique traditionnelle pour être dans l’ambiance et avant le repas, nous écoutions les enfants parler. Puis, nous mangions et parlions en anglais durant ce repas. C’était super sympa ! 

Alors, je sais, cela peut peut-être vous sembler un peu scolaire comme activité, mais en fait mes enfants ont adoré ça et ils en redemandaient. Non seulement, ils parlent en anglais avec plus d'aisance grâce à ce jeu, ça leur apprend à s’exprimer dans une langue étrangère et en plus ça leur donne confiance en eux pour leurs exposés en classe. Et tout cela grâce à une activité en famille tout en s’amusant, car à la maison, nous ne sommes pas à l’école, il n’y a aucune pression.

Soyez créatifs !

Vous souhaitez découvrir mes livres pour enfants en anglais, en allemand, ou en version bilingue français-anglais ou français-allemand, cliquez ici pour y accéder : Bibliographie

PS : Partagez et commentez si vous aimez !











                                                   
















Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In Emotions

Que faire si votre enfant a peur du dentiste ?

Dans la vie d'un enfant, il y a beaucoup de premières fois ! Le premier sourire, le premier mot, le premier pas, la première dent... 
Et cette fois-ci, c'est le dentiste ! Il doit se rendre au cabinet dentaire pour la première fois.

Tiens, mais c'est qui le dentiste ?! 
Il connaît bien le docteur car il va le voir régulièrement depuis sa naissance, mais le dentiste, lui, il ne l'a encore jamais vu. Qui est-ce ?
Et pourquoi faut-il aller le voir ? " Que va-t-il me faire ? ", se demande-t-il ?




"Maman, c'est quoi un dentiste ? "



Votre enfant commence alors à se poser des questions, et c'est bien normal. Et parfois, il peut même s'inquiéter. Mettez-vous à sa place quelques instants...

Un jour, il entend une conversation...


Une conversation du type " moi, je n'aime pas aller chez le dentiste, la dernière fois, il m'a fait super mal " ou encore, " je n'aime pas les piqûres "...etc. Je peux vous donner beaucoup d'exemples comme ceux-là. 

Ne soyez pas étonné si votre enfant commence à s'imaginer le pire. Non seulement, il n'a jamais mis les pieds chez le dentiste et en plus il entend les adultes en parler d'une façon qui ne le rassure pas du tout. Autant vous dire que sa peur va forcément grandir ! 

Ou alors, il s'imagine des choses...


Il peut arriver qu'il ne soit pas rassuré tout simplement à cause de la peur de l'inconnu ! 
C'est bien souvent le cas, lorsque l'on doit se rendre dans un endroit que l'on n'a jamais vu, notre imagination peut alors nous jouer des tours et nous créer des peurs injustifiées.


Mais alors, que faire ?


Le rassurer, bien sûr !

Il ne va surtout pas falloir lui raconter l'histoire de votre arrière grand-père, qui a dû boire une bouteille de whisky entière avant de se faire extraire toutes ses dents pour sa prothèse dentaire. A l'époque, l'anesthésie n'était pas encore à la mode !

Non, au contraire, mettez l'accent sur le fait qu' il a de la chance d'aller voir le dentiste, car c'est un grand !
Et quand on est grand, on peut enfin s'asseoir sur le super fauteuil du dentiste qui monte et qui descend :) 


Et encore mieux, vous pouvez lui lire une histoire sur le sujet. 

Voici le livre qui a permis à Raphaël de vivre sereinement son premier rendez-vous chez le dentiste :

Le livre idéal pour dédramatiser
sa première visite chez le dentiste !



Une de mes amies, Natacha, est assistante maternelle. Elle m’a relaté avoir prêté en urgence le livre de « Cromignon a peur du dentiste ! » à la maman du petit Raphaël qu’elle accueille.

Celui-ci devait se rendre pour la première fois chez le dentiste. Sa maman qui venait le
récupérer ce soir- là, a confié à Natacha qu’elle s’inquiétait de voir Raphaël ces jours-ci si
anxieux par rapport à son futur rendez-vous, d’autant plus qu’il devait s’y rendre le soir
même !

Sur les conseils de Natacha, la maman de Raphaël est arrivée un peu plus tôt au Cabinet
dentaire afin de lui lire l’histoire tranquillement dans la salle d’attente.
Quel soulagement pour elle de voir que tout s’est bien passé. Raphaël n’a pas eu peur.
Il a même été très curieux et a posé plusieurs questions sur les outils du dentiste. Tout à coup, il a entendu un drôle de bruit. Il a demandé à sa maman si c’était le bruit de la scie …Hi, hi, hi, c’est le dentiste qui a dû se poser des questions ;)


Non seulement Raphaël est rassuré, mais en plus, il aime à présent se brosser les dents après chaque repas comme Cromignon !

Pour en savoir plus sur " Cromignon a peur du dentiste ! ", rendez-vous sur ma page " Bibliographie ".

PS : Partagez et commentez si vous aimez !


Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In A venir...

Moi, un jour... je serai une fée !




Nouvel Album pour les 2 à 5 ans
Collection "Rêves d'enfants"


Dans ma nouvelle série " Rêves d'enfants ", 
chaque histoire raconte le rêve imaginaire d'un enfant.

" Moi, un jour... je serai une fée ! " est le tout premier album de cette série.




PS : Partagez et commentez si vous aimez !

Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In Bienvenue

Bienvenue





Bonjour,

Je m’appelle Karine Chabin

 je suis auteure illustratrice jeunesse.


Bienvenue sur mon blog « des livres pour grandir ».



Voici ce que vous y trouverez :                       
  • Mes livres
  • Mon actualité
  • Mes partages
  • Mes concours
  • Et une rubrique pour me contacter

                                                                        

Qui suis-je ?
     

J’ai travaillé pendant plusieurs années auprès des enfants en tant qu’assistante maternelle.
J’adorais mon métier. Et puis, pour des raisons familiales, j’ai dû arrêter ce merveilleux travail qui me passionnait et m’épanouissait.
J’aime lire et j’ai toujours rêvé d’écrire mes propres livres.

Aujourd’hui, j’écris et j’illustre des albums jeunesse pour les enfants de 2 à 6 ans car j’aime ça, c’est une passion et cela me permet également de rester connecter au monde de la petite enfance.

L’aventure de la création de livres pour enfants a débuté lorsque je travaillais encore auprès d’eux. Ils étaient mes premiers lecteurs et mes premiers fans. Ils étaient aussi de bons critiques pour me dire si mon histoire leur plaisait ou pas. Quel plaisir de les entendre me dire, une fois l’histoire finie, « encore Tata !», et moi de leur répondre « avec plaisir les enfants ! » 

C'est grâce à eux si aujourd'hui je me suis lancée dans l'aventure, merci les loulous pour cette merveilleuse motivation !


Savez-vous que lire des histoires aux enfants dès leur plus jeune âge, favorise plus tard chez eux le goût pour la lecture et leur permet d’enrichir aussi leur vocabulaire et de développer leur imagination ? La liste des bienfaits de la lecture ne s’arrête pas à ces quelques mots…et c’est tant mieux !

Mes livres sont un mélange de situations réelles, d’émotions, de psychologie, d’imagination. 
Ces deux intérêts : mon expérience professionnelle dans la petite enfance et mes recherches sur la psychologie de l’enfant, sont étroitement liés à la création de mes histoires.

J’espère sincèrement que mes livres vous aideront à accompagner en douceur vos enfants dans leurs différents apprentissages, dans leurs moments de découverte, d’appréhension et qu’ils leur permettront également de continuer à rêver.

Bonne visite !

Karine

Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

Rechercher dans ce blog