In Dormir sommeil

Mon enfant ne veut pas dormir ! Que faire ?


Faites-vous partie de ces parents dont l'enfant dormait si bien tout petit et qui maintenant rechigne à dormir et trouve tous les prétextes de la terre pour éviter ce moment ?


Si la réponse est " oui ", alors je vous invite à lire la suite de cet article en espérant que celui-ci vous donnera quelques pistes pour améliorer la situation.



Depuis plusieurs soirs,  votre enfant a pris cette nouvelle habitude : il vous réclame un verre d'eau, une autre histoire, il a peur, il a faim... etc. Il cherche toujours un prétexte pour ne pas dormir.

De votre côté, vous aimeriez que tout rentre à nouveau dans l'ordre, que votre petit s'endorme et qu'enfin vous puissiez vous aussi souffler après cette longue journée.

Parfois, vous n'avez plus de patience et le ton peut vite monter. Ce qui va engendrer des pleurs et une ambiance non propice à l'endormissement. Il arrive aussi, qu'une fois au lit, votre enfant vienne dans votre chambre, alors que vous rêvez de d-o-r-m-i-r !!! Vous finissez par vous sentir épuiser...

Que Faire ?!

Voici quelques conseils qui, je l'espère, vous aideront à améliorer la situation :

Installez un rituel à la maison


Votre enfant a besoin de repères pour être rassuré sur le déroulement de ses journées. Le fait pour lui de savoir ce qui va se passer à tel moment de la journée, va lui permettre d'une part de se repérer dans l'espace-temps, mais surtout cela va le rassurer car il va pouvoir constater que ces rituels reviennent à chaque fois. Par exemple, vous pouvez instaurer un petit rituel avant le coucher, comme lui lire une histoire, lui faire écouter de la musique douce pendant quelques minutes, laisser une veilleuse allumée, la porte entre ouverte, etc... 

Il comprendra alors très vite qu'après l'histoire du soir ( si c'est votre rituel ), c'est le moment d'aller au lit. En effet, si cette même habitude se répète chaque soir, cela lui donnera l'assurance qu'à son réveil tout sera pareil.

Tiens... en parlant d'histoires, en voici une que j'ai écrit sur le thème justement. Il s'agit de " Cromignon ne veut pas dormir ", une histoire pour les enfants de 3 à 6 ans.

Pour les curieux, voici le synopsis :

Tous les soirs, c'est la même histoire ! Cromignon trouve toujours un prétexte pour ne pas dormir. Ce soir, il a entendu un bruit étrange dehors... Curieux et aventurier comme les pirates, Cromignon décide de jouer les explorateurs en pleine nuit... Que va-t-il découvrir ?




Respectez ensuite son rituel




Il arrive parfois, que l'on ne puisse pas respecter ce rituel. C'est le cas, lors d'une sortie exceptionnelle comme un mariage ou lors d'une visite chez des amis ou encore pendant les vacances. Si votre enfant a pris l'habitude d'un petit rituel, il faut alors dans la mesure du possible essayer de le respecter au mieux à chaque nouvelle situation et il est nécessaire de vous adapter car n'oubliez pas que ce rituel va l'aider à s'endormir.

Si vous partez en vacances ou chez des amis, emmenez avec vous son histoire préférée ou sa musique préférée et ne supprimez surtout pas son habitude d'avant le coucher. Cela risque de le perturber et surtout il risque de ne pas arriver à s'endormir comme à la maison. Lorsque votre enfant n'est pas chez lui, adaptez-vous à lui dans ces moments-là afin qu'il se sente bien. Vous pouvez par exemple le garder auprès de vous en installant son lit parapluie dans la pièce où vous êtes au lieu de l'isoler dans une chambre qu'il ne connaît pas. Parfois les odeurs d'une autre maison sont différentes de chez vous et cela ne le rassure pas du tout. Cela peut même le gêner et l'empêcher de s'endormir à l'heure habituelle ou carrément pas du tout. S'il peine vraiment à s'endormir, ne le laissez pas pleurer. Acceptez qu'exceptionnellement il ne dorme pas à l'heure habituelle, après tout, il n'est pas chez lui, il n'est pas dans son élément. Rassurez-le plus que tout et essayez de profiter de votre soirée tous ensemble.

Préparez-le à s'endormir




Pour s'endormir, un enfant a besoin de calme et surtout que ses parents soient calmes également.
Plus facile à dire qu'à faire ! Après une journée fatigante, on a moins de patience, on s'énerve plus vite et il est difficile de rester zen face à la situation. 

Votre enfant joue et ne veut pas s'arrêter de jouer. C'est normal !
Imaginez, il a passé toute sa journée à la crèche ou chez son assistante maternelle ou encore à l'école maternelle, il ne vous a pas vu de toute la journée. Il est important pour lui de passer du temps avec vous, de retrouver ses jouets préférés, sa chambre, etc...

Faites les choses en douceur. Si l'heure d'aller se coucher approche,  évitez de lui donner l'ordre de tout arrêter brutalement car c'est l'heure de dormir. 

Préparez-le doucement. Dites-lui que dans cinq minutes, il va être l'heure de ranger, puis de se coucher. Prévenez-le en lui parlant calmement. Le fait de l'avertir passera beaucoup mieux que de lui dire "Stop ! Tu arrêtes de jouer car c'est l'heure de dormir ! ". 

Faites ce que vous dites



Si vous avez expliqué à votre enfant que dans cinq minutes, il va falloir qu'il aille au lit, il faut alors être ferme et ne pas revenir sur votre décision. Si vous avez respecté tous ses besoins, son ou ses rituels, alors, appliquez ce que vous avez dit dans le calme. Mettez-le au lit et souhaitez-lui bonne nuit en lui faisant un gros câlin avant de le laisser dormir.

Pourquoi faut-il faire ce que l'on a dit ? Pour la simple et bonne raison que votre enfant va vite comprendre que si vous ne respectez pas ce que vous avez annoncé, il va pouvoir continuer malgré tout son jeu ou vous en faire voir de toutes les couleurs car ce que vous dites, vous ne l'appliquez pas. Il en prend note, et il fait alors ce qui lui plaît. Bon courage à vous ! 

Tout comme le rituel, les règles de la maison doivent être respectées. Parfois, ce n'est pas facile, car votre enfant va ruser. Il va trouver des excuses pour ne pas vous écouter. Dans ce cas, il est très important de respecter ce que vous avez dit et de le faire. Votre enfant sera rassuré de voir que malgré le fait qu'il vous teste, vous ne dérogez pas à la règle de la maison. Il va vous tester parfois jusqu'à vous "user" et cela peut même durer très longtemps. Appliquez votre règle coûte que coûte. Cela demande de la patience avant d'obtenir des résultats. Soyez toujours calme, car ainsi vous montrerez à votre enfant que vous savez gérer la situation. N'oubliez jamais l'image que vous donnez à votre enfant de vous dans les situations " difficiles " ou " tendues ".

La période œdipienne



Vers deux ans, votre enfant va prendre conscience qu'il est seul dans son lit, alors que vous, parents, dormez ensemble dans le même lit. Il va alors chercher à vous séparer car il vit très mal sa solitude. Il rentre dans ce que nous appelons la période œdipienne. Il va rivaliser avec vous.

Surtout, ne vous énervez pas. Expliquez-lui calmement en le ramenant dans son lit que si papa et maman dorment ensemble, c'est comme ça. Vous pouvez lui proposer s'il le souhaite de lui laisser une veilleuse ou bien encore de lui acheter un nouveau doudou pour "grand". Il est possible aussi d'aménager sa chambre afin que son petit frère ou sa petite sœur dorme auprès de lui. Votre enfant est en train de grandir. Soyez compréhensifs, restez calmes et gentils afin de l'aider au mieux à traverser cette période complexe pour lui.

J'espère sincèrement que tous ces petits conseils vous aideront.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, à partager votre expérience. Quelle solution avez-vous mise en place pour améliorer la situation ?

Related Articles

Rechercher dans ce blog